Golf II Rallye : La sportive méconnue

LA PLUS DISCRETE DES GOLFS ?

Dès la fin des années 80, la Volkswagen Golf II est très présente dans le paysage automobile mondial. De ce fait, le constructeur allemand décide d’engager son modèle dans le Groupe A du championnat du Monde des Rallyes. Commercialisée de manière très confidentielle, la Golf II Rallye a été produite en série de 5000 exemplaires, comme l’imposait le règlement, à un tarif relativement élevé. Une sportive qui se fait donc rare sur les routes de l’époque.

UN LOOK EXUBÉRANT

Mais la Rallye est surtout connue pour son look atypique et bodybuildé. Ses ailes élargies façon Audi Quattro, sa calandre et des phares spécifiques la rendent reconnaissable au premier coup d’œil. Si la Golf GTi de l’époque garde un look sobre, la version Rallye se démarque parfaitement. Ainsi, cette sportive oublie les feux ronds typiques de la Volkswagen Golf II pour laisser place à une nouvelle calandre dotée de phares rectangulaires. L’Allemande se dote tout de même de sièges cuir et tissus, ou encore de rétroviseurs électriques qui lui permettront de ne pas se cantonner à une clientèle sportive et d’afficher une touche avant-gardiste. Parfois contestée, cette Volkswagen Golf 3 portes ne laisse personne indifférent.

LA SUPER GOLF

Côté motorisation, la Golf II Rallye ne manque pas d’intérêt, bien au contraire. Véritable évolution 4 roues motrices de la Golf G60, elle reste, pour les puristes, la sportive la plus pure conçue sur cette base. Équipée d’un bloc moteur d’1,8L rehaussé d’un compresseur « G », la Rallye développe une puissance de 160 chevaux tandis que la GTi se pare d’un 139 chevaux. La sportive suralimentée reçoit aussi une transmission intégrale, gage d’efficacité pour les rares exemplaires produits.

Laisser un commentaire