Primes et bonus écologique, quelles sont les nouveautés ?

Actuellement, vous pouvez toucher une prime à la casse si vous remplacez votre voiture diesel par un véhicule vert. Jean Rouyer Automobiles fait le point pour vous sur les conditions et les évolutions de cette prime pour 2018 !

Quels sont les avantages et conditions de la prime à la conversion ?

Aujourd’hui, plus de la moitié du parc automobile français se compose de moteurs diesel. Un chiffre qui s’explique notamment le coût réduit de ce carburant par rapport à l’essence : 20 centimes de moins par litre en moyenne. Dans le cadre de la préservation de l’environnement, les véhicules diesel, et notamment les modèles anciens, sont considérés comme particulièrement polluants et le gouvernement souhaite inciter les automobilistes concernés à changer pour une voiture plus propre. Dans cette optique la prime à la conversion a été créée. Le principe est d’aider les propriétaires de vieux diesels à acquérir un véhicule propre en profitant d’une prime. Le montant de cette prime à la conversion dépend des caractéristiques du véhicule propre : 4000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique et 2 500 euros pour l’achat d’un véhicule émettant entre 21 et 60g de CO2 par km.

Le bonus écologique, qu’est-ce que c’est ?

Afin de compléter cette prime, le gouvernement a mis en place le Bonus écologique. En 2017, le montant de cette aide est de 6 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique. Un acheteur peut donc profiter d’une aide totale jusqu’à 10 000 euros.

Quelles sont les nouveautés pour 2018 ?

Ce 18 septembre 2017, le ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot, a annoncé une extension de la prime à la casse dans le cadre du “plan climat”. Les conséquences de cette annonce sont les suivantes : en 2018, une prime de 500 ou 1000 euros sera accessible à tous les Français propriétaires de véhicules essence d’avant 1997 ou diesel d’avant 2001 sans condition de ressources. Une prime également applicable dans le cadre de l’achat d’un véhicule d’occasion remplissant les critères applicables.

En revanche, la prime à la conversion passera à 2 500 euros pour les Français qui souhaitent acquérir un véhicule électrique, contre 4 000 euros actuellement. N’attendez plus ! Découvrez notre guide des véhicules propres !

Laisser un commentaire